Defense of Lyna Bourehil’s thesis



Vendredi 22 septembre 2023 – 14 h

Pierre et Marie Curie campus
Corridor 32-42, 1st floor, room 101

 Étude des effets électroniques de ligands dans des complexes organométalliques de fer et d’or par spectrométrie de masse

Résumé
La chimie organométallique est un processus clé dans la catalyse homogène et donne accès à une large gamme de produits et de réactions. Par leurs effets stériques et électroniques, les ligands sont capables d’orienter la réactivité des complexes et peuvent donc influencer la sélectivité des transformations chimiques. Au fil des ans, de nombreuses méthodes expérimentales ont été développées pour mesurer ces effets électroniques, dont la spectrométrie de masse. Cette dernière a été utilisée dans cette étude sur des complexes organométalliques de fer et d’or, dans le but de mesurer les énergies de dissociation métal-ligand. La rationalisation des résultats expérimentaux est faite à l’aide de la modélisation cinétique statistique, de la théorie de la fonctionnelle de la densité et des méthodes de description des liaisons pour avoir des informations sur la structure électronique des complexes et donc sur l’interaction métal-ligand.