Offre Post-Doc (équipe ECP) – Une nouvelle classe de polymères-peptides bioconjugués comme modulateur d’auto-assemblage

L’équipe ECP recherche un(e) canditat(e) pour une bourse post-doctorale ayant pour sujet:

“Une nouvelle classe de polymères-peptides bioconjugués comme modulateur d’auto-assemblage”

Résumé du projet :  

Lien offre Post-Doc

Différentes stratégies ont été utilisées pour améliorer les propriétés des peptides. Une première stratégie consiste à synthétiser des peptidomimétiques tels que des peptoïdes ou des ß-peptides. Une autre stratégie couramment utilisée consiste à synthétiser des conjugués polymère-peptide : une classe prometteuse de matériaux combinant les fonctions et les propriétés de biomolécules natives et de polymères synthétiques en un seul matériau hybride générant des propriétés sans précédent. La conjugaison d’un peptide avec un polymère convenablement sélectionné améliore ses propriétés en remédiant à certaines de ses limitations telles que le manque de solubilité, la sensibilité au pH et à la température ou la dégradation rapide en milieu biologique. Ces biohybrides polymère-peptide sont actuellement synthétisés soit par couplage d’un polymère préformé à fonction terminale avec une partie réactive d’un peptide, soit par modification chimique d’un peptide afin de fixer de manière covalente un initiateur de polymérisation radicale et la polymérisation radicale qui s’ensuit.

À notre connaissance, la polymérisation par ouverture de cycle anionique (AROP) n’a pratiquement jamais été utilisée dans les stratégies de greffage de peptides. dans le greffage de peptides à partir de stratégies. L’objectif de ce travail est d’utiliser des fonctions chimiques couramment rencontrées dans les structures peptidiques comme initiateurs et ancres de greffage. fonctions chimiques courantes dans les structures peptidiques comme initiateurs et ancres de greffage pour l’AROP de divers monomères cycliques. Les peptides fonctionnalisés par “greffage à partir” de l’AROP élargiront le champ d’application des squelettes greffés. En particulier, cela permettre le greffage de chaînes contenant des hétéroatomes, telles que les poly(thio)éthers, les polycarbonates et les polyesters ouvrant la voie à des performances accrues, telles que la biodégradabilité. En outre, l’AROP permettra un contrôle très strict du Mn et du Ð. contrôle très strict du Mn et du Ð. Pour atteindre cet objectif, le groupe peut s’appuyer sur des résultats récemment publiés. Diverses stratégies pour initier la polymérisation anionique par ouverture de cycle en utilisant des groupes initiateurs inhabituels, tels que le peptide1, les carbamates2 ou les groupes amines ont été développées.3

Les séquences formant le feuillet ß dérivées de la soie seront greffées avec des chaînes de poly(thio)éther. Diverses architectures et densités de greffage seront synthétisées. Les séquences formant le feuillet ß seront utilisées comme force motrice pour l’auto-assemblage de poly(thio)éthers enroulés de manière aléatoire. L’influence sur la nanostructuration des architectures conjuguées et la densité de greffage seront évaluées. Enfin, les méthodes de greffage seront étendues à la modulation de l’auto-assemblage de peptides d’intérêt médical par le biais de l’ingénierie macromoléculaire afin de modifier leur effet pathologique global.

Profil recherché : 

– Candidat.e avec un doctorat en chimie macromoléculaire avant de prendre leurs fonctions.
– Une grande expérience de la recherche en synthèse organique et/ou en synthèse des polymères.
– De bonnes aptitudes à la communication écrite et orale sont également requises.
– De solides compétences en matière de travail d’équipe sont essentielles.

Durée : 

– 1 an
– financement ANR (ANR20-CE06-0012)
– début entre septembre et décembre 2024

Pour candidater: 

– Envoyer une lettre de motivation,
– un CV détaillé
– et le nom ou l’adresse d’au moins une personne de référence

Contact : Nicolas ILLY (e-Mail)

References

  1. Tezgel, Ö.; Noinville, S.; Bennevault, V.; Illy, N.; Guégan, P. Polymer Chemistry 2019, 10 (6), 776-785.
  2. Hassouna, L.; Illy, N.; Guegan, P. Polymer Chemistry 2017, 8 (27), 4005-4013.
  3. Le Luyer, S.; Guégan, P.; Illy, N. Macromolecules 2022.