Offre de thèse (équipe ERMMES) – Commutateurs moléculaires sensibles à la pression

L’équipe ERMMES recherche un(e) candidat(e) pour une bourse de thèse ayant pour sujet:

“Commutateurs moléculaires
sensibles à la pression”.

Résumé du projet :

Notre groupe travaille sur la conception de commutateurs moléculaires présentant un transfert d’électrons contrôlable sous l’effet de stimuli externes (température, lumière, champ électrique..). Ces molécules pourraient trouver des applications potentielles comme dispositifs à mémoire ou capteurs.
Depuis quelques années, nous avons étudié l’influence d’un stimulus presque inexploré, la pression hydrostatique, sur une famille de complexes carrés tétranucléaires de formule générale {[Fe(Tp)(CN)3]2[Co(vbik)2]2}-(A)2 où Tp est un ligand tris(pyrazolyl)borate, vbik -bis(vinylimidazolyl)cétone, A – un anion mono-chargé (figure ci-dessous). À pression ambiante, ce complexe est dans un état paramagnétique, FeIIILS-CoIIHS , mais l’application d’une pression externe transforme ce composé en interrupteur, montrant un domaine de bistabilité de largeur contrôlée (voir figure). Nous avons rationalisé le transfert d’électrons inhabituel induit par la pression d’un complexe carré par diffraction des rayons X à haute pression sur un seul cristal et développé une approche prometteuse pour sonder les aspects fondamentaux de la commutation moléculaire. Cette thèse vise à démontrer la polyvalence de cette approche en l’appliquant à d’autres systèmes moléculaires apparentés.

© IPCM

Le candidat à l’élargissement de la famille des matériaux moléculaires sensibles à la pression basés sur des complexes carrés. Cet objectif peut être atteint par une substitution adéquate des ligands sur les sites Co et Fe. Il commencera par la synthèse de nouveaux ligands bis(imidazolyl)cétones (Rbik) fonctionnalisés portant un groupe aryle, puis des complexes carrés {[Fe(Tp)(CN)3]2[Co(Rbik)2]2}-(A)2 . Parallèlement, il/elle utilisera les ligands tris(pyrazolyl)méthane (RTpm) fonctionnalisés pour obtenir des complexes neutres {[Fe(RTpm)(CN)3]2[Co(L)2]2} sans aucun contre-ion dans la structure cristalline. Le doctorant effectuera la caractérisation des composés préparés au moyen de techniques électrochimiques, RMN et spectroscopiques ainsi que par des mesures magnétiques. Les composés sélectionnés seront analysés par des caractérisations magnétiques avancées à haute pression (HP) et des analyses HP-Raman, HP-SC-XRD dans le cadre de nos collaborations locales et nationales.

Profil  

Nous recherchons un jeune scientifique titulaire d’un master en chimie moléculaire ayant des compétences en synthèse organique ou inorganique et en caractérisation de composés moléculaires.
Le candidat doit avoir de bonnes connaissances en chimie inorganique. Des compétences de base en matériaux magnétiques seraient un plus mais ne sont pas obligatoires. Le succès de ce projet dépendra de la capacité du doctorant à acquérir des connaissances dans plusieurs domaines de recherche et à s’adapter à différents environnements d’apprentissage.

Durée : 

36 mois à partir d’octobre 2024 (Financement : Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche)

Pour candidater: 

Envoyer CV et lettre de motivation avant le 27 avril 2024.