Prix de la meilleure présentation pour Lorenzo Casimiro

Lorenzo Casimiro, post-doctorant au sein de l’équipe
E-POM, a reçu le prix de la meilleur présentation lors de la journée des jeunes chercheur.e.s. de l’UFR de chimie qui a eu lieu le 23 novembre dernier.

Retrouver l’article sur la newsletter de l’UFR de chimie

L’effet papillon des polymères de coordination à base de polyoxométallates 

Un défi dans l’élaboration de nanomatériaux autoassemblés est l’insertion de motifs commutables qui peuvent à la fois apporter de nouvelles propriétés et permettre leur contrôle.

Mon activité au sein de l’IPCM (équipe E-POM, projet iSiM coordonné par Guillaume Izzet), porte sur la préparation de polymères supramoléculaires par coordination dirigée d’hybrides ditopiques à base de polyoxométallates (oxo-clusters polyanioniques redox-actifs).

Au travers de mesures diffusion de rayons X aux petits angles(SAXS), microscopie électronique à transmission (TEM), TEM, microscopie optique polarisée et rhéométrie, nous avons déterminé que, suite à la complexation, les chaines polymériques s’auto-assemblent par interaction électrostatique en fibres, qui, à leur tour, réticulent par voie physique et conduisent à la formation d’un gel.

A l’échelle macroscopique, ces gels ont de remarquables propriétés viscoélastiques notamment en termes d’auto-réparation après rupture. En outre, des stimuli mécaniques ou thermiques peuvent induire un auto-alignement des fibres conférant au gel une forte biréfringence. La complexation entraine donc un « effet papillon » au niveau macroscopique par une cascade de réactions d’auto-assemblages, qui confère à ce matériau mou des propriétés contrôlables en jouant sur les interactions mises en jeu et grâce à la nature commutable des différentes unités.