Supervisory authorities

CNRS

Search




Home > News

La non-innocence a ses vertus.

published on

Une nouvelle réaction de trifluorométhylation radicalaire a été mise au point au sein de l’équipe MACO en collaboration avec l’équipe e-POM. Elle repose sur l’utilisation d’un complexe de cuivre(II) portant des ligands redox non-innocents iminosemiquinone qui permettent la réduction d’une source électrophile de groupement trifluorométhyle (CF3+) en radical (CF3°) tout en conservant constant le degré d’oxydation du cuivre. Ce tour de passe-passe redox est réalisé par le ligand qui fournit l’électron nécessaire à la réaction sans solliciter le métal. Ce type de réactivité ouvre de nouvelles voies en catalyse coopérative par les ligands redox.

Jacquet,J.;Blanchard,S.;Derat,E.;Desage-­‐ElMurr,M.;Fensterbank,L.
Chem.Sci.,2015,DOI:10.1039/C5SC03636D.