Nos tutelles

CNRS

Rechercher





Accueil > Zoom sur...

Présentation de l’équipe MMMAX

publié le

La recherche dans l’équipe ERMMES se situe au croisement de la chimie moléculaire et des sciences des matériaux. L’équipe s’attache à concevoir des matériaux qui présentent des propriétés physiques originales et à établir des corrélations structure/propriétés. Initialement, Les thématiques de l’équipe étaient axées uniquement de sur le magnétisme moléculaire, une discipline ayant pour objet les matériaux magnétiques synthétisés grâce aux méthodes de la chimie moléculaire. Elle possède à la fois une expertise dans la synthèse, les caractérisations et la rationalisation des propriétés magnétiques. Ces recherches s’appuient sur la plateforme UPMC de mesures physiques à basses températures (MPBT).
Ceci nous a par exemple conduit à concevoir et étudier ces dernières années :

  • des molécules commutables dont les propriétés optiques ou magnétiques sont modifiées par un stimulus externe ;
  • de la relaxation magnétique lente dans les molécules-aimants ou les chaînes-aimants qui peuvent stocker une information magnétique ou encore
  • des systèmes magnétiques multifonctionnels comme des aimants poreux qui engendrent une réponse spécifique à l’incorporation de molécules hôtes.

Cette recherche portée par la curiosité est ancrée dans une approche très fondamentale. Néanmoins, conscients que les systèmes moléculaires étudiés présentent un fort potentiel d’application pour les nanotechnologies basées sur les molécules, l’étude fondamentale des objets synthétisés au laboratoire s’est enrichie dans les dernières années de nouveaux thèmes concernant des assemblages moléculaires originaux et des systèmes hybrides comme :

  • des nanoparticules inorganiques fonctionnalisées par des complexes pour le stockage de l’information, l’imagerie et l’hyperthermie,
  • des matériaux moléculaires hybrides conducteurs ioniques et électroniques pour des applications en tant que matériaux de cathode,
  • des quantum dots hybrides pour l’électronique de spin.


L’équipe ERMMES synthétise donc des composés originaux multi-échelle (molécules, composés 1D, réseaux 2D et 3D, nanoparticules) basés sur l’utilisation de briques moléculaires mono ou polymétalliques. Cette approche repose sur la notion de programmation moléculaire permettant d’injecter dans le précurseur moléculaire l’information chimique, structurale et électronique utile à la construction d’édifices possédant la ou les propriétés souhaitées.
En appui et parallèlement à toutes ces thématiques, le groupe développe des recherches d’une part en spectroscopies d’absorption X (XAS et XMCD) permettant de caractériser localement les structures chimiques et électroniques et les propriétés magnétiques de matériaux ne présentant pas d’ordre à longue distance ; et d’autre part en RMN paramagnétique comme sonde locale pour caractériser les mécanismes d’interaction entre les centres magnétiques.



Nous contacter
Pr. Rodrigue Lescouëzec

Université Pierre et Marie Curie Paris 6,
4 Place Jussieu, 75252 Paris cedex 5

Couloir 33-43 5ème étage
Équipe ERMMES

Tel:33(0)1 44 27 30 75